A l’aube de nouveaux horizons de Nathalie A. Cabrol. Seuil . 💛💛💛💛💛

Avez vous entendu parler de l’astrobiologie ?
Qu’est ce qu’une terre ou une planète habitable ? Quand et comment peut se développer la vie dans l’univers ?
L’eau, le carbone , le méthane sont ils nécessaire à la naissance de la vie ?
Voila un certain nombre de questions que pose Nathalie Cabrol dans son passionnant essai : A l’aube de nouveaux horizons.
Astrobiologiste, Nathalie Cabrol dirige des projets de recherches pour la Nasa depuis 1998.t
Son essai bien que très pointu se lit avec un plaisir fou . Didactique comme il le faut , le livre questionne la grande question de l’humanité : Sommes nous seuls dans l’univers ?
De façon structurée Nathalie Cabrol va nous faire part de ces connaissances et de celle de la plupart des agences spatiale et astronomique du monde.
D’abord et tout au long de l’essai, elle nous rappelle la différence entre l’habilité et la découverte de la vie.
Prouver l’habilité d’un lieu de l’Univers est une chose assez simple pour des astrobiologistes : La distance des planètes au soleil , les marées gravitationnelles , la présence de méthane de carbone d’eau.
Cette habilité ne présage pas de la vie. Il faut que des conditions spéciales permettent l’apparition de la vie. Par exemple des échanges gazeux, magmatiques entre le centre et la croûte de la planète. La tectonique des plaque fait partie de ses conditions.
Jusqu’à ce jour nous sommes dans l’absence de la preuve et non dans la preuve de l’absence ( Carl Sagan)
Jusqu’à il y a encore 20 ans notre questionnement s’arrêtait aux confins du système solaire et nous amenait sur Mars , Jupiter , Saturne et leurs satellites Titan Europe ou Encelade.
Les nouvelles technologies spatiale ,digitale et numérique permettent maintenant de voir loin dans notre Univers. Cela a permis de découvrir des millions voire des milliards d’exoplanètes , candidates à la découverte de la vie.
Chapitre après chapitre de façon passionnante Nathalie Cabrol nous fait voyager dans L Univers à la découverte de cette vie .
Nathalie Cabrol ne reste pas dans sa seule vision scientifique. Spiritualité et vision holistique sont associés à la démarche scientifique.. Tout comme une réflexion prégnante sur notre planète et le réchauffement climatique.
Si vous pensez que cet essai parait être trop technique pour vous , alors lisez seulement le dernier chapitre : le temps comme miroir cosmique .
tout est synthétisé dans ces 20 pages et cette synthèse est traversée d’émotion et d’un amour de la vie insatiable.
Quand la science et l’holistique marchent de concert !


Nathalie Cabrol, née le 30 août 1963, est une astrobiologiste franco-américaine d’origine française spécialisée dans la planétologie, et également une plongeuse extrême.

Nathalie Cabrol est connue pour ses études sur les lacs anciens de Mars, et pour ses expéditions scientifiques en haute altitude dans les Andes chiliennes en tant que scientifique principale pour le projet High Lakes Project, financé par le NASA Astrobiology Institute (NAI). Elle et son équipe y documentent l’adaptation de la vie aux environnements aux conditions extrêmes, l’effet du réchauffement climatique rapide sur les écosystèmes des lacs et leurs habitats, leurs signatures géobiologiques, et son intérêt pour l’exploration planétaire.

Elle est la chercheuse en chef de l’équipe NAI de l’Institut SETI, sélectionnée en octobre 2014 pour développer des nouvelles stratégies d’exploration et de détection de bio-signatures dans le cadre de la mission Mars 2020. Elle est nommée directrice du centre Carl Sagan pour l’Étude de la Vie dans l’Univers de l’Institut SETI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s