Malik Oussekine Contrecoups de Puchol /Bollée. Casterman. 💛💛💛

Malik Ousekine Contrecoups est un roman graphique de 2015 que vient de rééditer Casterman.
Les auteurs Puchol et Bollée dans un roman graphique en noir et blanc retrace un évènement dramatique de fin 1986 à Paris : la mort de Malik Oussekine lors des manifestations estudiantines contre la Loi Devaquet. Une mort qui a marqué des générations .
Pour retracer cette tragédie, un certain nombre de personnages vont partager cette nuit dramatique : une jeune médecin légiste, un infirmier du Samu, un groupe d’étudiant, un Yougoslave, des hommes politiques, les voisins de Malik
Tragédie car Malik a été battu à mort par un Peloton de Voltigeurs à moto. Brigade de la mort mis en place par le Ministère de l’Intérieur pour éradiquer les manifestations étudiantes.
Cette plongée en noir et blanc dans cette nuit tragique est très réaliste. le graphisme, les dialogues , tout concourt au côté tragique de cette nuit.
Se rappeler qu’il y a moins de 40 ans, en France, la répression existait est salutaire…
Pourtant la plaque commémorative posée Rue Monsieur le Prince ne dit pas l’exacte vérité. Il est dit sur cette plaque que Malik Oussekine à été frappé à mort lors de manifestations du 6 Décembre.
Il n’est pas dit que ce sont des policiers qui l’ont frappé à mort en dehors de toute manifestation .
Frappé par cette bidule, longue matraque qui fera que rien ne sera plus jamais comme avant . A chacun de vivre avec ses contrecoup.
Merci à Babelio et aux Éditions Casterman pour l’envoi de ce roman dans le cadre d’une Masse Critique.

Jeanne Puchol, née le 28 octobre 1957 à Paris, est une auteure de bande dessinée et illustratrice française.

Jeanne Puchol illustre Contrecoups – Malik Oussekine (Casterman, 2016)10 qui narre la répression policière d’une manifestation en 1986 au cours de laquelle Malik Oussekine perd la vie11,12.

En tant qu’illustratrice, elle a signé plusieurs ouvrages destinés à la jeunesse sur les métiers, rédigés par Pascale de Bourgoing.

Féministe engagée, elle cosigne avec Nicole Claveloux, Florence Cestac et Chantal Montellier un pamphlet intitulé Navrant, publié dans Le Monde en 1985. Ce texte dénonce les dérives d’une bande dessinée racoleuse et sexiste. Elle réitère en février 1998 en cosignant Les Dessinatrices oubliées avec Nicole Claveloux et Catherine Beaunez13. Il s’agit cette fois de dénoncer la quasi absence de femmes auteur dans une sélection des meilleures bandes dessinées que Le Monde avait publiée quelques jours auparavant. Elle participe à des ouvrages collectifs en faveur des droits des femmes, comme En chemin elle rencontre… (éd. Des ronds dans l’O) ainsi que le recueil Féministes (Vide Cocagne, )

Laurent-Frédéric Bollée, né le 9 mai 1967 à Orléans en France, est un journaliste, chroniqueur, rédacteur en chef, commentateur spécialisé en sports mécaniques ; également scénariste de bande dessinée et auteur de biographies de sportifs.

Dans les années 1990 la chanteuse Sapho a écrit une chanson  » Rue Monsieur Le Prince  » qui se souvenait de Malik Oussekine

Un point de vue littéraire avec le roman de Didier Castino  » Rue Monsieur Le Prince « 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s