L’inventeur de Miguel Bonnefoy Payot Rivages 💛💛💛

Troisième incursion dans l’univers de Miguel Bonnefoy . Après Sucre noir et hĂ©ritages voici L’inventeur.
Fini l’AmĂ©rique latine qui Ă©tait la toile de fond de ces deux derniers romans. L’Inventeur se passe en France Ă  la fin du 19ème siècle et nous fait dĂ©couvrir un savant mĂ©connu : Augustin Mouchot.
En ces temps de transition Ă©cologique et de sobriĂ©tĂ© Ă©nergĂ©tique, comment ne pas ĂŞtre attentif Ă  un inventeur de la fin du 19ème siècle qui dĂ©couvre l’Ă©nergie solaire
Augustin Mouchot, professeur de mathĂ©matiques est obnubilĂ© par le soleil et son Ă©nergie Obnubilation d’un chercheur ce qui veut dire aussi rien de très rĂ©aliste quant Ă  la mise en perspective de cette dĂ©couverte
Pourtant sa machine nommĂ©e Octave sera prĂ©sentĂ© Ă  NapolĂ©on III Sans succès ou dirons-nous un succès d’estime
Il faut dire que l’industrialisation bat son plein et que le charbon emporte tout
Et Augustin Mouchot restera un inventeur qui n’a pas son nom dans les dictionnaires
Le genre d’aubaine pour Miguel Bonnefoy Un personnage tel qu’il les aime
Et contrairement à Sucre Noir et hĂ©ritages , cela ne prend pas L’Ă©criture savoureuse est lĂ  mais manque le souffle, le lyrisme , la poĂ©sie
Faut -il de l’exotisme et du dĂ©paysement pour que la plume de Miguel Bonnefoy virevolte
Le personnage d’Augustin Mouchot et sa vie sont extraordinaires mais on ne s’attache pas
Lors d’un passage en Franche ComtĂ© d’Augustin Mouchot , celui-ci nous parle d’un vigneron partie faire affaire en AmĂ©rique Latine On repense Ă  hĂ©ritages, Ă  la famille Lonsonnier
Trop d’attente sĂ»rement
Alors attendons un prochain roman de Miguel Bonnefoy


NĂ© en France d’une mère diplomate sud-amĂ©ricaine qui a Ă©tĂ© l’attachĂ©e culturelle de l’ambassade du Venezuela Ă  Paris4 et d’un père romancier chilien5, Miguel Bonnefoy a grandi au Venezuela et au Portugal. Il y a suivi sa scolaritĂ© dans des lycĂ©es français4.

Auteur, il a aussi été professeur de français pour l’Alliance française6.

En 2009, il remporte le grand prix de la nouvelle de la Sorbonne Nouvelle avec La Maison et le Voleur. Il publie en italien Quand on enferma le labyrinthe dans le Minotaure en 2009, et en français Naufrages en 2011, sĂ©lectionnĂ© pour le prix de l’inaperçu 2012.

En 2013, il est laurĂ©at du prix du jeune Ă©crivain avec Icare et autres nouvellesLe Voyage d’Octavio son premier roman, publiĂ© en 2015, est finaliste du prix Goncourt du premier roman. En 2017, Sucre noir est finaliste du prix Femina.

En 2018-2019, il est pensionnaire Ă  la Villa MĂ©dicis.

Miguel Bonnefoy reçoit le prix des libraires 2021 pour son roman Héritage7.


Augustin Mouchot et sa machine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s