S’adapter de Clara Dupont-Monod. Stock. 💛💛💛💛💛

Clara Dupont-Monod EAN : 9782234089549
200 pages
STOCK (25/08/2021)

Une fois le roman de Clara Dupont-Monod refermé, il reste une impression de plénitude.
Tout de même étonnant alors que l’on vient d’accompagner une fratrie dont l’un des leurs est handicapé.
Non ,pas un handicapé. Comme le dit l’ainé dès les premières lignes du roman : » Un jour dans ma famille est né un enfant inadapté « 
Inadapté, s’adapter. Des mots qui résonnent tout au long du roman, qui résonnent dans la montagne cévenole ou habite cette famille.
Cette famille dont le regard sera porté sur les enfants. D’abord et surtout les émotions et les ressentis des enfants. Tout passe par eux. Les parents , les adultes en retrait mais présent.
Trois enfants autour d’un être inadapté : l’ainé , la cadette et puis le dernier qui n’aura pas connu l’enfant inadapté.
Trois enfants et trois regards , trois combats , trois souffrances, trois espoirs.
L’ainé emporté par l’amour , l’empathie pour son frère . Une relation de caresse, de toucher, d’ouie. Une intiminté avec la nature et la montagne.
La cadette , elle, dans sa colère ‘avoir perdu son frère ainé par la faute d’un enfant inadapté. Elle refuse tout contact avec se frère qui ne lui renvoie que souffrance physique et malformations.
Le dernier, qui lui se sent enfant de remplacement. Serait-il là si le petit frère n’avait pas été handicapé ? Quel rôle veut on lui faire jouer. Pense-t-il être un sauveur ?
Trois enfants dont la relation au frère inadapté va transformer leur vie future entre effacement et suractivité.
Avec cette fratrie, Clara Dupont-Monod nous livre un roman magnifique et lumineux , toujours sur le fil mais d’une humanité et de profondeur d’âme remarquable.
L’âme ? il faut en parler car elle irrigue ce roman et pas seulement dans le coeur des personnages
Clara Dupont-Monod n’a surement pas choisi par hasard de situer son roman dans les Cévennes. Les Cévennes ont une histoire , une âme. L’âme des camisards; des protestants, l’âme d’un pays montagneux à la vie dure. Et dans cet état d’esprit Clara Dupont-Monod a choisi de faire vivre son roman par des pierres. Les pierres mousseuses de la cour intérieure de l’habitation.
Des pierres qui parlent, qui s’émeuvent. Des pierres qui ont une âme. Des pierres dont l’ainé se sent proche.
Cet ainé si proche de son frère inadapté et si proche de la nature ,de la montagne, des pierres. Ces pierres dont il demande le soutien . Ces pierres qui font partie de cette famille. Ces pierres qui depuis des siècles protègent cette habitation.
Ce terreau humain et naturel m’a profondément touché .
Emprisonné dans son corps flasque, ce petit garçon aveugle n’a que peu de capacité pour entrer en contact avec l’autre. Et pourtant il fait parti du monde, que ce soit le monde humain ou le monde naturel.
Un supplément d’âme dont une fratrie et des pierres mousseusses s’emparent dans un grand roman.

——————————————————————————————

Clara Dupont-Monod, née le 7 octobre 1973 à Paris, est une écrivaine et une journaliste française.

Elle publie son premier texte, Eova Luciole, en 1998. La Folie du roi Marc met en scène le mari oublié d’Yseut, dans le mythe de Tristan et YseutHistoire d’une prostituée raconte le quotidien et la psyché d’une prostituée, que l’écrivaine a rencontrée et suivie pendant un an. Son quatrième roman, La Passion selon Juette, décrit le combat d’une femme du xiie siècle qui refuse les diktats d’un monde où les femmes n’ont pas leur mot à dire face à une Église toute-puissante, s’appuyant sur la biographie de Ivette de Huy rédigée en latin médiéval par son ami, le religieux Hugues de Floreffe. Ce roman obtient le prix Laurent-Bonelli Virgin-Lire qui est décerné pour la première fois. Il est retenu dans la liste du Femina et reste jusqu’à la dernière liste du prix Goncourt 2007. En 2011, elle publie Nestor rend les armes, un texte sur un homme obèse. Ce roman est retenu sur la première liste du prix Fémina 20117.

Elle reçoit le 4 décembre 2014 le prix du magazine Point de vue, pour son livre sur Aliénor d’AquitaineLe roi disait que j’étais diable8.

Son roman, La Révolte, fait partie des quinze romans sélectionnés pour le prix Goncourt 20189 et de la première sélection pour le prix Femina10.

En 2021, son roman S’adapter, qui raconte l’arrivée d’un enfant handicapé dans une famille11, est en lice pour le Goncourt12. Il est récompensé du prix Femina13. Un mois plus tard, le roman reçoit également le Prix Goncourt des lycéens14.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s