Les Flammes de pierre de Jean Christophe Rufin. Gallimard. 💛💛💛💛

Jean Christophe Rufin a plus d’un tour littéraire dans son sac. Voici un académicien bien éclectique.
Eclectique comme ces différents métiers ou passions : Médecin, diplomate, écrivain, alpiniste.
On sait que Jean Christophe Rufin vit partiellement à Saint Nicolas de Véroce au pied du Mont Blanc. On sait qu’il entretient une belle amitié montagnarde avec Sylvain Tesson.
Mais de la à nous partager sa passion de la montagne , il y a un pas.
Et ce pas est franchi de façon magistrale.
Quel plaisir de retrouver dans Les flammes de pierre , un peu de Frison-Roche, Rebuffat ou encore Samivel.
Quel plaisir que ce respect et cette humilité devant l’Alpe, devant la montagne.
J’ai lu sur quelques critiques de Babelio que certains d’entre vous n’aviez pas été convaincu et que le livre n’était qu’une bluette entre Rémy et Laure.
Je ne suis évidemment pas de cet avis.
Remy et Laure sont des archétypes d’une relation à la montagne.
Ce roman est une ode à la montagne. Remy et Laure ne sont que des protagonistes qui mettent en valeur la montagne.
Vivant à la montagne je suis peut être plus touché par ce que représente la montagne.
C’est ce que j’ai ressenti dans ce roman. La montagne est un révélateur de nos capacités , de nos failles , de notre ailleurs, de la mort.
La montagne est un cÅ“ur qui bat qui accueille les hommes en quête d’authenticité.
Authenticité qui amènera Laure au refuge de la Charpoua et Rémy a délaissé la frime des vêtements fluo et des lunettes haut de gamme.
Authenticité qui fera que chacun ira sur le chemin de l’autre avant de se lover en montagne.

 » Rien ne s’opposait à cette vie des lieux privés de vie. La montagne était telle qu’en elle-même, depuis toujours et à jamais. Seul dans cette tourmente, un minuscule cube de bois, qu’éclairaient à peine des bougies tremblantes, veillait. En lui, deux cÅ“urs, livrés à l’amour et à la contemplation des éléments, étaient les témoins de ces colères surnaturelles.
Nul n’aurait pu dire ce qu’ils faisaient là ni pourquoi la montagne leur apportait tant de bonheur  » ( page 342 )

_______________________________________________________________________________

Jean-Christophe Rufin, né le 28 juin 19521 Ã  Bourges dans le Cher, est un médecinécrivain et diplomate français.

Il a été élu en 2008 à l’Académie française, dont il devient alors le plus jeune membre. Ancien président d’Action contre la faim de 2002 à 2006, il a été ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie.

_______________________________________________________________________________

_______________________________________________________________________________

En Juin 2022, l’Aiguille Verte , les Drus, Les Flammes de Pierre. Photo Alain Deroubaix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s