Ultramarins de Mariette Navarro. Quidam Editeur. 💛💛💛

Quel livre étrange qui nous invite au pas de côté et au lâcher prise.
Quel livre Ă©trange oĂą une femme est commandante d’un cargo sur lequel elle dirige 20 hommes .
Ce cargo de containers relie l’Europe aux Antilles.
L’habitude du trajet , chacun Ă  son poste .
Et puis la demande incongrue des 20 hommes de bord : se baigner au milieu de l’OcĂ©an. Et la commandante dit oui. le pas de cĂ´tĂ© .
Le pas de cĂ´tĂ© d’une commandante qui accepte la demande incongrue.
Le pas de cĂ´tĂ© d’une baignade dans un ocĂ©an de vagues et d’inconnus
le pas de cĂ´tĂ© d’un cargo que l’on arrĂŞte dont on coupe les radars et que l’on fait disparaitre temporairement.
La commandante n’est plus commandante. Les hommes ne sont plus marins . le cargo est Ă  l’arrĂŞt.
Tous ont ralenti le temps de ce qu’ils sont . Ils ont acceptĂ© de lâcher prise.
Et ce lâcher prise ouvre sur la poésie, le mystère, le vertige.
Sont ils rĂ©ellement 20 marins qui vont se perdre dans une brume inattendue s’Ă©tendant sur le Tropique ,
Comment envisager qu’un cargo prenne son indĂ©pendance et dĂ©cide de ralentir.
Ralentir , prendre du temps, le leitmotiv de ce court roman dense comme cet océan, ce cargo et cette vie de marin.
un joli moment de lecture.

Après des Ă©tudes de lettres modernes et d’arts du spectacle, Mariette Navarro est formĂ©e en tant que dramaturge à l’Ă©cole du Théâtre national de Strasbourg (2004-2007).

Elle est d’abord dramaturge auprès de Dominique Pitoiset au Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine pour la crĂ©ation de Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee (2009) et Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller (2010), auprès de Matthieu Roy pour Qui a peur du loup ? de Christophe Pellet (2011) et auprès de Caroline Guiela Nguyen pour Se souvenir de Violetta (2011), Elle brĂ»le (2013) et Le Chagrin au Théâtre national de la Colline.

Mariette Navarro travaille comme dramaturge pour diffĂ©rents théâtres et compagnies, fait partie de comitĂ©s de lecture, et du collectif d’artistes de la ComĂ©die de BĂ©thune depuis 2014. Elle est associĂ©e aux Scènes du Jura (scène nationale) pour la saison 15-16, et au théâtre de l’Aquarium pour la saison 17-18.

Elle co-dirige la collection Grands Fonds chez Cheyne Ă©diteur.

Elle intervient régulièrement dans les écoles supérieures d’art dramatique (ENSATTESADCNSAD).

Elle écrit notamment pour les metteurs en scène Matthieu Roy (Prodiges®), Caroline Guiela Nguyen (Elle brûle), Anne Courel (Les feux de poitrine) François Rancillac (Les hérétiques), Hélène Soulié (Scoreuse) , et la chorégraphe Marion Lévy (Les Puissantes, Et Juliette, Training)..

Extraits d’un interview de Mariette Navarro sur France Culture

« La notion du temps est un sujet qui m’obsède et qui fait que, j’aurais très bien pu faire ce voyage en cargo  et ne pas Ă©crire dessus, il n’y avait aucun enjeu documentaire, mais l’idĂ©e du temps qu’on peut voler Ă  nos quotidiens, aux injonctions, le temps de prĂ©sence Ă  bord d’un bateau fait tout disparaĂ®tre : on n’a plus de rĂ©seau, plus accès aux bombardements d’internet, et finalement, deux semaines Ă  bord d’un cargo, c’est comme une retraite dans un monastère. »Â 

« Au dĂ©but l’impulsion première de l’écriture du livre, le premier personnage qui apparaissait, Ă©tait ce collectif d’hommes qui se jetait Ă  l’eau, cette image de libertĂ© absolue : on plonge, et on plonge ensemble. Mais très vite, j’ai eu l’intuition qu’il y avait quelqu’un au-dessus de ces hommes, et qui regardait cette scène, mais je ne savais pas qui. Puis, j’ai pris la dĂ©cision, de façon plus consciente, que ce serait une femme. J’avais envie, comme premier dĂ©calage par rapport Ă  la rĂ©alitĂ©, de faire que le commandant du bateau soit une femme, et cela a changĂ© tout l’imaginaire du texte, en redistribuant les cartes des relations de pouvoir, de travail, et de dĂ©sirs. »

Une rĂ©flexion sur « Ultramarins de Mariette Navarro. Quidam Editeur. 💛💛💛 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s