Les Huit montagnes de Paolo Cognetti. Stock. 💛💛💛💛

Les Huit Montagnes par Cognetti

Ou comment une couverture de roman vous fait découvrir un écrivain , une atmosphère et la montagne.
Tout a Ă©tĂ© dĂ©clenchĂ© par la couverture de la fĂ©licitĂ© du loup. Cette couverture bleue et blanche avec une tĂŞte de loup stylisĂ©e fĂ»t un coup de coeur et la lecture du roman a confirmĂ© cela au centuple. ( voir chronique ).
Cette rencontre avec l’univers de Paolo Cognetti se devait d’avoir une suite.
En espĂ©rant qu’elle fĂ»t aussi savoureuse et lumineuse que celle de la fĂ©licitĂ© du loup.
Je me prĂ©cipitais donc sur le premier roman de Paolo Cognetti : Les huit montagnes….
et le sortilège fonctionna à nouveau.
Une histoire paraissant simple , dĂ©nuĂ©e d’artifice et portant en elle l’universalitĂ©.
nous sommes dans les annĂ©es 1980 au nord de l’Italie ente Milan et Val d’Aoste.
Pietro, enfant de la ville a 11 ans. Bruno, enfant de la montagne à le même âge.
Lors d’un sĂ©jour des parents de Piero dans la vallĂ©e de Grana , celui ci rencontre Bruno. Une amitiĂ© adolescente naitra entre montagne, vie pastorale et grand air.
Une amitiĂ© mais aussi une filiation entre Pietro et son père. Celui-ci , solitaire mais heureux d’entrainer son fils en refuge Ă  la dĂ©couverte de la lumière des glaciers et de la beautĂ© des forĂŞts de mĂ©lèzes.
La vie éloignera Pietro et Bruno pendant 20 ans. Et puis ces montagnes autour du Mont Rose ,les réuniront à nouveau
L’enfance s’est enfuie tout comme sa lĂ©gèretĂ© . le monde adulte a rattrapĂ© Pietro et Bruno :La rudesse de la vie paysanne Ă  la montagne , la fidĂ©litĂ© Ă  ses espoirs de jeunesse.
Paolo Cognetti , nous raconte cette rĂ©alitĂ© aussi simple que rude comme peut ĂŞtre une journĂ©e d’hiver en montagne.
peut on restĂ© fidèle Ă  ses rĂŞves de jeunesse. Si oui , jusqu’oĂą Pietro et surtout Bruno sont ils prĂŞts Ă  aller. Une amitiĂ© de jeunesse peut elle survivre dans le monde adulte ?
Faut il courir les huit montagnes ou seulement un sommet ( le Sumeru ) comme le sous entend un sage nĂ©palais ? Une belle rĂ©flexion Ă  approfondir dans le rĂ©cit de Paolo Cognetti : Sans jamais atteindre les sommets.
Une prochaine lecture dans les vallées du Népal et du Dolpo.
Quand une couverture de livre vous accroche….


Paolo Cognetti : « Il y a là-haut la quête d’une relation plus vraie »

2 rĂ©flexions sur « Les Huit montagnes de Paolo Cognetti. Stock. 💛💛💛💛 »

  1. J’ai préféré Les huit montagnes, que j’ai trouvé plus « plein », plus complexe. Est-ce parce que je découvrais cet auteur, les ayant lus dans l’ordre de parution? Peut-être. Deux belles lectures en tout cas

    J’aime

    1. oui les huit montagnes sont plus complexes avec cette part d’enfance que nous gardons tous. Je suis touchĂ© aussi par le lien avec le NĂ©pal. Pays que j’aime et dans lequel j’ai rĂ©alisĂ© des treks autour de l’Annapurna et du Haut Langtang.

      J’aime

Répondre à alain deroubaix Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s